on se charge du reste.
l'essentiel
Concentrez vous sur
retrouvée
confiance
éclatant
sourire

Un implant dentaire représente un investissement de haute technologie sur le long terme. En France, la fourchette de prix est de 500 à 1 500 euros (implant sans la couronne) mais peut dépasser ce palier, selon la notoriété ou l’expérience du praticien, le lieu (prix supérieurs en région parisienne par exemple), le choix du système implantaire, le protocole opératoire, parfois complexe, choisi.

Les caisses d’assurance-maladie ne prennent pas en charge cette thérapeutique en France.

Certaines mutuelles prennent en partie en charge le coût d’un implant dentaire. Beaucoup d’éléments variables peuvent influencer ce budget, comme la préparation de cire de diagnostic, de guide radiologique, de guide de positionnement des implants mais également comme le type de protocole choisi, extraction et implantation immédiate, greffe de comblement associée, prothèse provisoire immédiate… La prothèse sur implant adopte trop de formes cliniques pour que l’on puisse en donner un budget moyen révélateur. Seul le praticien initié pourra remettre au patient un devis détaillé des phases chirurgicales et prothétique. En France, la prothèse dentaire fixe mise sur un implant n’est pas prise en charge par la sécurité sociale.

Quelles sont les contre-indications ?

Toute intervention chirurgicale comporte des risques. C’est pourquoi Safe implant™ recommande toujours de consulter un professionnel en soins dentaires pour évaluer la pertinence de l’utilisation d’un implant.

Les techniques implantaires ne sont pas toujours possibles:

• Contre-indications relatives :

   ○ Patient tabagique et/ou alcoolique

   ○ Femme enceinte

   ○ Prise d’anticoagulants

   ○ Séropositifs

   ○ Défaut d’hygiène buccale

• Contre-indications locales relatives :

   ○ Le volume osseux disponible (qu’on peut parfois compenser notamment à l’aide de greffes osseuses).

   ○ Certaines maladies de la gencive (lichen, leucokératose…) à traiter au préalable et toute infection dentaire à proximité.

• Contre-indications générales relatives à la santé du patient :

   ○ Diabète non équilibré

   ○ Immuno-dépression

   ○ Porteur de valvulopathie

   ○ Glomerulonephrite

   ○ Infarctus du myocarde récent

   ○ Ostéoporose avec prise de certains traitements par voie intraveineuse de la famille des biphosphonates

• Contre-indications locales absolues :

○ Irradiation au niveau de la zone concernée (suite à une tumeur)